Se déconnecter

 Château de Saint Saturnin

Restauration de la Tour des Reines Lancement d'une campagne de financement participatif Dans un contexte de baisse des subventions en Auvergne, et vu l'ampleur des travaux nécessaires estimés à 354 000 €, nous lançons pour la première fois une campagne de financement participatif avec le soutien de la Fondation pour les Monuments Historiques et de la plateforme Dartagnans.

Cette forteresse médiévale construite dans la première moitié du XIIIème siècle face à l’église romane du village est située dans un site remarquable, sur une coulée de lave dominant les vallées de la Veyre et de la Monne et dominée par les collines du Parc naturel des Volcans d’Auvergne. Elle devient en 1281 le fief de la famille de La Tour qui prendra au début du XVème siècle le nom de de La Tour d’Auvergne. Elle est agrandie et embellie aux XVème et XVIème siècles, sous l’influence de la Renaissance, en même temps que le dispositif militaire est actualisé et renforcé. Un premier jardin est alors créé à l’intérieur d’une enceinte militaire plus ancienne dominant la vallée de la Monne au sud.

Les trois derniers propriétaires de cette famille prestigieuse sont la Comtesse Madeleine de La Tour d’Auvergne qui épouse en 1518 Laurent II de Médicis, leur fille unique la Reine Catherine de Médicis, puis Marguerite de Valois, plus connue sous le nom de Réine Margot.

Le Comte Victor Maurice de Broglie, arrivé en 1668, va moderniser le logis médiéval, démonter le système défensif de l’entrée pour ouvrir la cour d’honneur sur le village et son église romane. Il crée aussi des jardins réguliers dans l’axe du château, suite à des travaux de terrassements gigantesques ayant permis de réaliser deux niveaux plans sur la coulée de lave qui présentait des creux et des bosses de plusieurs mètres.

La Révolution se traduit ici par une nationalisation en 1793, une vente aux enchères puis un pillage en règle par le nouvel acquéreur, y compris des poutres de contreventement de la charpente du bâtiment Renaissance! Revendu en 1804, ses nouveaux propriétaires vont le confier à des Soeurs entre 1850 et 1970. Elles y accueillent des orphelins et, pour cela, transforment les jardins en terres agricoles et font de nombreux aménagements fonctionnels mais inadaptés.

Après deux siècles de pillage, de négligence puis d’abandon, il va finalement sortir de sa spirale destructrice à partir de 1987, sous l’impulsion de ses nouveaux propriétaires. De très nombreux travaux de restauration des bâtiments et des jardins sont alors entrepris par étapes. Ils ne sont pas prêts de s’achever tant la tâche est immense! En particulier un jardin d’inspiration Renaissance italienne a été crée en lieu et place du jardin XVIème disparu, après une restauration complète de l’enceinte du clos militaire hors les murs dans lequel ce jardin avait été implanté. Il porte le nom de jardin « de Catherine de Médicis ».

Après la restauration du mur d’escarpe sud et des passages secrets qui s’y trouvaient et qui permettaient aux gardes d’accéder à travers le fossé à ce clos militaire, nous venons de lancer la restauration de la Tour des Reines  découronnée en 1632 par Richelieu et qui se meurt depuis progressivement par le haut.

En parallèle, depuis 2007, de nouvelles activités sont développées pour tendre vers son autonomie financière en terme de fonctionnement, d’entretien et de maintenance.

Préparez votre visite

Services


Visite intérieure
Visite intérieure
Visite extérieure
Visite extérieure
Visite adaptée aux enfants
Visite adaptée aux enfants
Séminaires
Séminaires
Visite intérieure
Réceptions
Visite intérieure
Hébergement
Visite intérieure
Restauration
Visite intérieure
Accès Handicapés
Visite intérieure
Exposition permanente
Visite intérieure
Tournages de films
Visite intérieure
Autres activités

Adresse & contact


Adresse
  • 63450 SAINT SATURNIN
Contacts

Agenda & Evènements


Campagne de financement participatif pour la restauration de la Tour des Reines

Date : 0/0/0