Qui sommes-nous ?

La Demeure Historique représente les propriétaires-gestionnaires de monuments historiques privés en France, classés et inscrits au titre des monuments historiques, ainsi que de demeures, parcs ou jardins remarquables et non protégés .

Riche d’une expérience de plus de 90 ans, et reconnue d’utilité publique, la Demeure Historique regroupe actuellement plus de 3000 châteaux, manoirs, abbayes ou hôtels particuliers, dont la moitié sont ouverts au public.

Sa mission d’intérêt général s’articule autour de 4 grands axes : Préserver, Transmettre, Partager, Innover.

La Demeure Historique développe ses actions dans plusieurs domaines  :

  • L’association apporte expertise, soutien et conseils aux propriétaires gestionnaires de monuments historiques privés dans de nombreux domaines : financement, fiscalité, protection,  mise en valeur, transmission, abords et environnement… L’association apporte à ses adhérents une assistance juridique et technique sous différentes formes  :
    • l’organisation de journées de formation thématiques, ouvertes aux non-adhérents de l’association, avec la participation d’intervenants ayant une expertise de haut niveau dans le domaine considéré (juristes, avocats, architectes, directeur des affaires culturelles, cabinet de conseil en valorisation touristique, en marketing culturel, agence de communication, …). Ces journées se déroulent le plus souvent en 2 parties : une partie théorique avec interventions d’experts, et une partie échange d’expériences et de bonnes pratiques, grâce à des études de cas ciblées présentées par des gestionnaires de monuments. Un décloisonnement public/privé notamment sur un même territoire doit enrichir et renforcer ces formations qui sont un axe stratégique ;
    • la publication de fiches techniques et de dossiers thématiques, régulièrement actualisés et accessibles sur le site demeure-historique.org, complètent cet axe de formation par la constitution d’une base de données complète ;
    • la publication de la revue trimestrielle Demeure Historique et le hors-série Demeure Historique – Côté Jardins : véritable boîte à outils au service des gestionnaires de monuments, confrontés aux exigences actuelle de la gestion d’un monument,  la revue a vocation à favoriser le partage d’expériences, à apporter à son lectorat une palette de solutions adaptées aux différents cas traités complétés par des données techniques, et ainsi  permettre aux propriétaires gestionnaires de trouver la vocation de leur monument, d’y développer de nouvelles activités et mettre en place un mode de gestion pérenne ;
    • des consultations au siège de l’association avec des juristes, complétées, pour des cas complexes ou pour des contentieux, par la mise en relation avec un réseau d’experts partenaires de l’association (juristes, fiscalistes, avocats, …) ;
    • des aides au financement :
      La  Demeure Historique a obtenu depuis 2008  l’agrément du ministère du Budget lui permettant de recevoir du mécénat affecté à la restauration et la mise en valeur des monuments historiques privés en numéraire, en compétence ou en nature. La Demeure Historique établit, dans le respect du cadre juridique défini, les conventions adaptées au programme de restauration de chaque monument et assure le reversement des dons aux entreprises au fur et à mesure de l’avancement des travaux concourant au projet.

 

  • L’association sensibilise  les pouvoirs publics à la nécessité de sauvegarder ce patrimoine d’intérêt historique et culturel. Son expertise et sa représentativité en font un partenaire privilégié des décideurs politiques. De plus, elle participe à de nombreux groupes de travail et de réflexion sur l’avenir du patrimoine.
    Au cours des dernières années, les propositions et actions de la Demeure Historique ont porté sur :

    • la mise en place de dispositifs juridiques et fiscaux adaptés à la gestion et à la transmission du patrimoine historique privé ;
    • la définition d’un cadre juridique permettant la mise en œuvre d’opérations de mécénat affecté à la restauration des monuments historiques ;
    • une analyse de l’évolution des cofinancements publics en faveur des monuments historiques privés ;
    • l’analyse de l’impact économique et social des monuments historiques, véritables acteurs de la dynamique des territoires, démontrant la nécessité d’un partenariat avec l’État et les collectivités ;
    • la prise en compte de la dimension économique et sociale de ce patrimoine générateur d’emplois et de savoir-faire à préserver ;
    • la contribution à l’attractivité touristique des territoires français et la dimension éducative de ces monuments.

 

Actuellement les principales actions de la Demeure Historique portent sur :

  • la transmission de ce patrimoine aux jeunes générations : la constitution d’un groupement de jeunes repreneurs favorise des échanges réguliers sur les questions de valorisation, sur la recherche de structures de gestion adaptées, de modèles économiques innovants permettant de générer de nouvelles ressources, et ainsi d’assurer la pérennité de ce patrimoine ;
  • la recherche de nouveaux modes  de financements, associant les financeurs publics (État et régions), les privés (mécènes apportant leur soutien dans le cadre du mécénat affecté, aides à projets de la Fondation pour les Monuments Historiques, particuliers par le biais du financement participatif)  et les porteurs de projets,  propriétaires-gestionnaires de monuments ;
  • une réflexion relative à l’économie collaborative et son application dans le domaine des monuments historiques : Ainsi a été créé en 2014 le Groupement d’employeurs MHES qui propose aux gestionnaires, publics ou privés, de monuments historiques (adhérents ou non de la Demeure Historique), de mutualiser leurs besoins en main d’œuvre en partageant des emplois répartis sur plusieurs sites dans un périmètre géographique donné. La structure associative permet de bénéficier d’emplois aidés (du type emplois d’avenir) et de développer des emplois liés à l’entretien du monument, du parc, ou à l’accueil de visiteurs dans des zones rurales notamment. Initié en Auvergne-Rhône Alpes, ce groupement a vocation à se développer plus largement sur le territoire français. D’autres projets de mutualisation de services sont étudiés tels que des centrales d’achat ou de partages pouvant s’appliquer à du gros matériel (tracteurs-tondeuses, échafaudages, élévateurs,…) ou divers outillage notamment.  

 

L’association sensibilise les medias ainsi que les différents publics au travers d’actions emblématiques (Journées européennes du Patrimoine, Rendez-vous aux jardins, …) afin de rendre accessibles au plus grand nombre le rêve et la passion associés à ce patrimoine.