N°189

juin 2013

Avec l’inscription sur la liste du patrimoine mondial, le 30 juin 2012, du bassin minier du Nord-Pas-de- Calais, le patrimoine français s’enrichit d’un nouveau fleuron. Longtemps ignoré ou méprisé et détruit sans hésitation, le patrimoine industriel prend dorénavant sa place au cœur de notre héritage. Une place encore modeste, avec, sur 43 000 monuments historiques, environ 830 sites, dont une forte proportion de moulins, plus proches de l’artisanat que de l’industrie. Pourtant, nombre de propriétaires privés, fiers de leur patrimoine industriel, ont organisé sa préservation et sa mise en valeur. C’est ce patrimoine industriel privé, rarement cité pour son rôle exemplaire, qui est mis en avant dans ce dossier thématique.

Prix

12,00