N°14

Mai 2019

Dans ce numéro, le dossier central est consacré aux animaux dans les jardins historiques.

Paradis : du grec paradeisos, issu du persan, « enceinte royale, parc clos pour les animaux sauvages ».
Les animaux occupent une place particulière dans les parcs et jardins, qu’ils y soient domestiqués, acceptés ou au
contraire totalement écartés. Il semblerait, paradoxalement, que notre époque n’ait pas choisi les meilleures dispositions pour
faire perdurer ce dialogue millénaire entre l’homme et l’animal, dont le jardin représente
la meilleure scène. La « question animale », contemporaine, est devenue préoccupante.
Dans les parcs et jardins historiques, il est permis de croire, à l’image de quelques
exemples choisis, que l’animal a un grand rôle à jouer.

Prix

13,00