A Noël, sonnera-t-on le glas pour les châteaux ?

La Demeure Historique et son réseau d’entrepreneurs Audacieux du Patrimoine ont publié un communiqué de presse jeudi 12 novembre 2020. Ils alertent sur la situation préoccupante des monuments et jardins historiques privés ne pouvant plus accueillir de public en raison du second confinement.
Les conséquences peuvent être dramatiques si ces sites ne sont pas autorisés à accueillir du public durant la période de Noël et s’ils ne peuvent bénéficier d’un accompagnement significatif de l’État. La Demeure Historique et les Audacieux du Patrimoine demandent aux pouvoirs publics 2 actions.

Retrouvez le communiqué de presse en cliquant ici ou ci-dessous.


À NOEL, SONNERA-T-ON LE GLAS POUR LES CHÂTEAUX ?

 

La Demeure Historique et son réseau d’entrepreneurs Audacieux du Patrimoine alertent sur la situation plus que préoccupante des monuments et jardins historiques privés en raison du second confinement, synonyme de fermeture administrative pour nombre d’entre eux. Si ces sites ne sont pas autorisés à accueillir le public durant la période de Noël, et s’ils ne peuvent bénéficier d’un accompagnement significatif de l’État, un grand nombre d’entre eux risque de ne pouvoir maintenir toutes leurs activités en 2021 voire pour certains de fermer définitivement avec, à terme, des conséquences dramatiques.

Malgré de bons mois de juillet et d’août, et une mobilisation accrue des Français pour visiter leur patrimoine, les résultats de la saison 2020 ne permettent pas de compenser les pertes abyssales provoquées par le confinement du printemps. Le rattrapage tant espéré n’a pas eu lieu et les résultats ne permettent malheureusement pas de sécuriser la basse saison à venir.

Dans ce contexte, s’il venait à être prolongé, le confinement instauré depuis fin octobre risquerait de donner le coup de grâce aux monuments historiques développant une activité touristique ou économique. En effet, la période de Noël et des fêtes de fin d’année (à partir de la mi-novembre) représente 10 à 30% du chiffre d’affaires annuel de ces sites. La trésorerie, déjà faible à la sortie de la saison 2020, risquerait d’être davantage fragilisée, alors même qu’elle doit couvrir d’importantes charges fixes. Le maintien de ce nouveau confinement aurait des conséquences plus graves encore à moyen terme : report ou annulation des travaux de sauvegarde prévus, non renouvellement des contrats, licenciements mais également impact pour les commerces locaux, comptant sur les nombreux visiteurs de ces sites.

Alors que les Français ont exprimé cet été leur désir de (re)découvrir leur patrimoine et leurs régions, nos monuments historiques, qui maillent l’ensemble de nos territoires, offrent des moyens privilégiés et sécurisés pour leur permettre de s’évader et de rêver dans un contexte global difficile. Ces lieux disposent de vastes espaces et leurs gestionnaires ont tous mis en place des protocoles sanitaires stricts.

C’est pourquoi la Demeure Historique et son réseau Audacieux du Patrimoine demandent aux pouvoirs publics :
- la garantie d’une réouverture pour les fêtes de fin d’année de façon à disposer rapidement d’une visibilité pour organiser leurs événements et animations qui nécessitent d’engager des frais ;
- d’avoir accès aux aides mises en place par l’État et notamment (fonds de solidarité, PGE, exonérations des charges sociales, etc.) quel que soit leur mode de gestion et de détention.